SOUFFRANCE, HONTE ET DÉSHONNEUR, TU RÉCOLTERAS FEMME ADULTÈRE

De même, celle qui court après l’homme de son prochain ne demeurera pas indemne; si elle le touche, elle ne saurait rester impunie… Mais celle qui commet un adultère est dépourvue de sens; agir ainsi, c’est se détruire soi-même; celle qui fait cela ne récoltera que souffrances et déshonneur, sa honte ne s’effacera jamais… Car la jalousie met l’épouse en fureur, elle sera sans pitié au jour de la vengeance. Elle ne se laissera apaiser par aucune indemnité; elle  ne l’acceptera pas, même si tu multiplies les présents. Proverbe 6:29-35 

 

 

Il est important que nous ayons une pleine connaissance de la personnalité de Dieu. Bien souvent, l’accent est mis sur sa bonté, ses bénédictions, sa providence, sa capacité à nous délivrer mais pas sur le fait qu’il est également le juste JUGE !

Quand quelqu’un est à l’origine d’une rupture, ou qu’elle a ébranlé un couple marié ou engagé, ce n’est pas une chose anodine. Car un tel comportement détruit, endommage la vie de l’épouse, de la fiancée mais aussi celle des enfants de ce couple.
Cette femme, ces enfants, peuvent crier à Dieu contre celle qui a contribué à détruire leur cellule familiale. Que penses-tu que Dieu dira ?

Il y a un préjudice, des fractures, des blessures émotionnelles et spirituelles et parce que la femme adultère croit en Dieu, elle sera épargnée? Non ! Un meurtrier, même s’il se convertit, doit aller en prison. Dieu lui a certes pardonné, mais il doit subir les conséquences de ses choix. De même, être la maîtresse d’un homme marié ou engagé est un choix et a des conséquences.

Le livre des proverbes nous dit qu’elle ne demeurera pas indemne, elle ne restera pas impunie. Une femme qui se permet de fréquenter un homme marié ou engagé se détruit elle-même. Elle récoltera 4 choses :

1- La souffrance
2- Le déshonneur (tu ne seras jamais l’officielle)
3- La honte
4- Si son épouse te maudit, cette malédiction te frappera et tu ne pourras pas bénéficier de la protection de Dieu

Nos actes, comme nos paroles, sont porteurs de vie ou de mort dans la vie de ceux qui nous entourent mais aussi dans notre vie.
Choisissons d’être des porteuses de vie, des réparatrices de brèches, des gardiennes pour nos frères et sœurs qui traversent des difficultés dans leurs couples.

Sois bénie.

femmesprit-le-mag.com

Médhie 

Categories: Actu,exhortation

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova