Quatre paroles qu’il ne faut pas écouter

1 Rois 20 : 1-8
1 Ben-Hadad, roi de Syrie, rassembla toute son armée; il avait avec lui trente-deux rois, des chevaux et des chars. Il monta, mit le siège devant Samarie et l’attaqua. 2 Il envoya dans la ville des messagers à Achab, roi d’Israël, et lui fit dire : Ainsi parle Ben-Hadad : 3 Ton argent et ton or sont à moi, tes femmes et tes plus beaux enfants sont à moi. 4 Le roi d’Israël répondit : Roi, mon seigneur, comme tu le dis, je suis à toi avec tout ce que j’ai. 5 Les messagers retournèrent, et dirent : Ainsi parle Ben-Hadad : Je t’ai fait dire : Tu me livreras ton argent et ton or, tes femmes et tes enfants. 6 J’enverrai donc demain, à cette heure, mes serviteurs chez toi; ils fouilleront ta maison et les maisons de tes serviteurs, ils mettront la main sur tout ce que tu as de précieux, et ils l’emporteront. 7 Le roi d’Israël appela tous les anciens du pays, et il dit : Sentez bien et comprenez que cet homme nous veut du mal; car il m’a envoyé demander mes femmes et mes enfants, mon argent et mon or, et je ne lui avais pas refusé ! 8 Tous les anciens et tout le peuple dirent à Achab: Ne l’écoute pas et ne consens pas. Réduire

Le récit que nous venons de lire révèle le plan et le projet de l’ennemi que je partagerai avec vous sous le titre :

NE L’ÉCOUTE PAS, N’ACCEPTE PAS !

Ce sont les conseils précieux que les anciens d’Israël ont donné au roi Achab. Tout commence par le comportement provocateur de Ben-Hadad, roi de Syrie. Il forme une coalition avec trente-deux autres rois de la région pour venir attaquer et dépouiller Israël des bénédictions que l’Éternel a données à son peuple. Il envoie des émissaires porter un message de menace à Achab : « Livre moi les femmes, les enfants, l’or, l’argent et la terre sinon, je vais attaquer ton pays. »

C’est exactement ce que Jésus dénonce en Jean 10.10 :

Jean 10 : 10
10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.
VOICI QUATRE PAROLES QU’IL NE FAUT PAS ÉCOUTER

1- Les paroles de menace et d’intimidation

Les menaces de l’ennemi sont adressées aux enfants de Dieu par des pensées, des rêves, des visions et des fausses prophéties. Parfois ce sont des pensées de mort, de maladie grave, d’accident, de divorce ou de faillite. Il ne faut pas écouter ces paroles de menaces ou céder à l’ennemi.

2- Les paroles qui vous rappellent votre passé

Christ a été cloué sur la croix à Golgotha pour votre vie passée qui déshonorait Dieu. Votre passé est resté au pied de la croix où Jésus a donné sa vie. Vous êtes une nouvelle personne en Christ. Ne laissez pas le diable vous rappeler vos péchés passés. Il ne faut pas écouter les paroles qui vous rappellent votre passé ou céder à l’ennemi.

3- Les paroles qui vous abaissent

Le plus grand combat que David a livré n’était pas contre Goliath mais contre les perceptions qu’avaient de lui sa famille, le roi Saül et Goliath lui-même.

Pour la famille de David, il était un garçon curieux qui venait voir comment se déroulait la guerre.
Pour Saül, David n’était rien d’autre qu’un jeune sans expérience de la guerre.
Pour Goliath, David n’avait pas la trempe qu’il fallait pour s’attaquer à lui.

David a refusé d’écouter et d’accepter ces paroles qui le rabaissaient.

4- Les colportages

Le livre des Proverbes nous met en garde contre les faux témoins qui rapportent des mensonges contre les frères et sœurs dans la foi.

Proverbes 6 : 16
16 Il y a six choses que hait l’Eternel, Et même sept qu’il a en horreur;

Proverbes 6 : 19
19 Le faux témoin qui dit des mensonges, Et celui qui excite des querelles entre frères.
Le colportage peut être vu comme une attitude de passivité face aux personnes qui rapportent des faussetés, car bien souvent nous n’avons pas le courage de les arrêter. Il faut refuser d’écouter de tels propos.

Photo de 123RF

Joseph Kabuya Masanka
Pasteur, conférencier et professeur

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova