Prier aux heures sombres

« Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, et il le sauve de toutes ses détresses. »

Psaumes 34.7

L’angoisse, la dépression, le découragement, la peur, la tristesse peuvent fondre sur nos vies en diverses circonstances. Que faire ?

On raconte qu’un jour, le célèbre compositeur Haydn était en conversation avec deux de ses amis. Ils parlaient de leur différente façon de réagir face à la tristesse et à la déprime. L’un de ses amis disait : « Quand je me sens mal, découragé et triste, je prends un verre de cognac, et cela me réconforte ! »

L’autre disait : « Moi, ce que je fais, c’est de prendre mon violon et de jouer. Il n’y a rien comme la musique pour me remonter le moral et alléger ma peine ».

Haydn leur dit : « Pour ma part, quand je me sens triste, je prie le Seigneur. Nul n’est semblable à lui pour consoler et restaurer mon âme ».

Voilà trois démarches possibles : s’enivrer pour oublier, se plonger dans une intense activité, ou prier ! Un ancien cantique disait : « Es-tu lassé, rempli de tristesse ? Dis tout à Jésus ! Son cœur est ouvert à ta voix sans cesse. Oh ! Dis tout à Jésus ! Il peut comprendre, il aime à t’entendre. Il voit tes yeux rougis par les larmes… Il connaît ton cœur, il sait tes alarmes… Et pour demain ce que tu redoutes : Dis tout à Jésus ! » Des siècles avant Haydn, le roi David, plongé dans un abîme de tourments, a dit : « Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Eternel, j’ai crié à mon Dieu ; il a entendu ma voix… » (Psaumes 18.7).

Au travers de tous les siècles, des hommes et des femmes, aux heures sombres de leur vie, ont prié Dieu, et ont expérimenté son secours.

Il existe divers numéros d’urgence pour répondre à des situations dramatiques. Non seulement le SAMU, les pompiers, ou la police, mais aussi divers numéros pour les femmes battues, les enfants maltraités etc. Cela est une bonne chose. Mais parfois, pour diverses raisons, l’appel n’est pas entendu ; la ligne est coupée, et il n’y a pas d’interlocuteur. Sachez que la ligne du ciel n’est jamais encombrée.

Un conseil pour aujourd’hui

A l’heure où vous-même passez par l’angoisse, le découragement, la tristesse, la dépression… adressez-vous à Dieu. Vous verrez quelle extraordinaire bénédiction procure ce temps de communion avec votre créateur.

                                                                                                                                                                                       Paul Calzada

Categories: Actu,exhortation

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova