Comme Paul et Silas, 4 jeunes filles chrétiennes emprisonnées pour avoir distribué un livre chrétien chantent dans leur prison

0

Le 11 octobre dernier, 4 jeunes filles chrétiennes ont été emprisonnées pour avoir distribué un livre chrétien dans la ville de Babile, à environ 550 km à l’est de la capitale Addis-Abeba. Babile est proche de Harar, connue sous le nom de « ville des saints », pour la communauté musulmane.

Suite à une formation à l’évangélisation inter-culturelle, les chrétiens ont décidé de distribuer un livre écrit dans la langue majoritaire en Éthiopie, la langue amharique. « Parlons de la vérité dans l’amour : Les réponses aux questions posées à Ahmed Deedat », est la retranscription d’un entretien avec un érudit sud-africain, ancien chef de la propagande islamique internationale.

Estimant que le livre était une insulte à l’Islam, les musulmans locaux se sont indignés et ont attaqué des églises, menaçant des chefs religieux.

Eden, 15 ans, Gifti, 14 ans, Mihiret, 14 ans et Déborah, 18 ans distribuaient ce livre lorsqu’elles ont été arrêtées. Elles ont comparu devant la cour une première fois le 28 Septembre. Des analyses médicales ont été faites pour déterminer l’âge réel des jeunes filles, l’état civil étant peu fiable. Leurs opposants auraient souhaité les voir juger devant un tribunal pour adultes. Après divers reports d’audience, l’affaire a été transférée au tribunal supérieur d’Harar. Elles ont finalement été placées en détention. Eden a subi un passage à tabac dès sa première nuit en prison.

Des représentants de World Watch Monitor ont eu l’autorisation de visiter Eden et Déborah en prison. Elles déclarent avec foi :

« C’est un honneur pour nous. Nous devions nous attendre à la persécution. Nous n’avons pas peur. Nous chantons et prions ici en prison»

A déclaré Eden.

Deborah ajoute :

«C’est un honneur d’être emprisonnée pour le Royaume de Dieu ».

Les 4 jeunes filles ont finalement été libérées, mais Déborah a récemment été de nouveau arrêtée et placée en détention. Le motif de l’arrestation n’est pas encore connu.

Prions pour la protection et la libération de Déborah.

L’Éthiopie affirme garantir la liberté de religion. Dans les villes, les différentes confessions coexistent de manière pacifique. Toutefois, les chrétiens évangéliques, notamment les anciens musulmans font face à la discrimination, aux menaces et parfois aux attaques. L’Ethiopie est le 18ème pays sur l’Index de Persécution de Portes ouvertes.

La rédaction

Source : World Watch Monitor

Categories: Actu,Actu Chretienne

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova