Ne pleure plus

0

On a souvent tendance à dire aux enfants de ne plus pleurer. On pleure souvent lorsque nos émotions sont trop vives et que nous ne réussissons plus à les contenir. On peut pleurer par compassion et pour diverses raisons : la mort d’un proche, le désespoir, etc.

Voici ce que déclare l’Éternel :

16 Ainsi parle l’Eternel : Retiens tes pleurs, Retiens les larmes de tes yeux; Car il y aura un salaire pour tes oeuvres, dit l’Eternel; Ils reviendront du pays de l’ennemi.

La vision de Dieu

Dieu voit nos larmes et il nous encourage. Il nous dit de ne plus pleurer, car il nous a donné une promesse. Il ne dit pas qu’il ne faut pas pleurer, mais qu’il ne faut plus pleurer. Il faut continuer à croire la promesse de Dieu, même si celle-ci est devenue pour nous comme impossible. Le travail de notre âme, dans la prière, portera ses fruits. Il est écrit que Jésus rassasiera ses regards, après le travail de son âme, par la connaissance que les hommes auront de lui. Qui plus que Jésus a pleuré et souffert pour les hommes ? Jésus pleura. Oui, Jésus a pleuré et son âme a été en agonie pour atteindre la vision de Dieu, et après les pleurs est venu le résultat.

Pleurer pour notre vision, ou pour celle de Dieu ?

Il est important de ne pas pleurer pour notre vision. En fait, il faut se débarrasser de notre vision. Beaucoup pleurent pour des vanités, ou parce qu’ils ont emprunté un chemin qui n’est pas celui de Dieu. Les larmes qui devraient couler alors sont des larmes de repentance. Dieu redonnera de l’espoir à une telle personne, et la placera à nouveau sur le chemin de la vie. Pierre a pleuré amèrement, il avait trop confiance en ses propres forces et son propre raisonnement, et il a dû apprendre à s’humilier sous la puissante main de Dieu. C’est alors que Christ l’a relevé.

Lorsqu’il est trop tard

Parfois aussi, il arrive des situations où c’est trop tard. La mort d’un proche sans résurrection par exemple.

18 On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations : Rachel pleure ses enfants, Et n’a pas voulu être consolée, Parce qu’ils ne sont plus.

Mais là encore, Dieu est présent par son Esprit pour nous fortifier. Le Consolateur vient vers nous pour apaiser notre douleur et nous rendre fort. Soyez fortifié maintenant au Nom de Jésus-Christ, recevez maintenant sa paix.

Pleurer pour ce qui en vaut la peine

28 Jésus se tourna vers elles, et dit : Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.
10 Ne pleurez point celui qui est mort, Et ne vous lamentez pas sur lui; Pleurez, pleurez celui qui s’en va, Car il ne reviendra Plus, Il ne reverra plus le pays de sa naissance.

Lorsqu’il est trop tard, il faut laisser les morts derrière nous, et avancer. Et maintenant, il faut pleurer sur ceux qui sont perdus, il faut pleurer en faveur de ceux qui souffrent, et il faut pleurer avec ceux qui pleurent. Mais sans oublier qu’ils sont encore vivants, et puisqu’ils sont vivants, il y a encore de l’espérance. Il n’est pas trop tard. Dieu peut encore les sauver, les guérir, les délivrer, et se glorifier. C’est lui qui le fera.

Nous pouvons pleurer pour la vision, comme Néhémie, comme Jérémie, comme bien des serviteurs de Dieu. L’apôtre Paul disait :

21 Je crains qu’à mon arrivée mon Dieu ne m’humilie de nouveau à votre sujet, et que je n’aie à pleurer sur plusieurs de ceux qui ont péché précédemment et qui ne se sont pas repentis de l’impureté, de l’impudicité et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés.

Il est bon de pleurer pour la vision, mais toujours en croyant que Dieu agira.

Les lamentations

Le livre des Lamentations nous montrent les souffrances invisibles du prophète, les souffrances privées vécues dans la maison. C’est là, dans la chambre de prière, que ces souffrances se manifestent avec des pleurs et beaucoup de larmes. Jérémie a souvent vécu cela. Il dira : “Pour tout cela, je pleure ; j’éclate en longs sanglots… Mes yeux s’épuisent à verser des larmes et l’émotion me brûle ; tout courage me quitte à cause des malheurs qui ont frappé… Le coeur du peuple crie vers le Seigneur. Muraille de Sion, laisse couler tes larmes jour et nuit comme un fleuve ! Ne t’accorde aucune relâche. Que ton oeil n’ait pas de repos ! Debout, que tes supplications s’élèvent dans la nuit ! Épanche ton coeur comme l’eau devant la face du Seigneur !… Mes yeux pleurent sans cesse, ils n’ont aucun répit jusqu’à ce qu’enfin l’Éternel, du haut du ciel, regarde et voie… L’Éternel est plein de bonté pour ceux qui ont confiance en lui, pour ceux qui se tournent vers lui. Il est bon d’attendre en silence de l’Éternel la délivrance”.

Le prophète pouvait pleurer souvent, mais il terminait sa prière en déclarant sa confiance fidèle en Dieu. Si vous devez passer par les lamentations, n’oubliez jamais, après avoir déposé vos besoins ou ceux de la vision à Dieu, de lui déclarer votre confiance. Car il agira.

Quand il n’y a plus d’espoir apparent

Parfois, on a l’impression que tout est fini, mais Jésus dit : “Pourquoi faites-vous du bruit, et pourquoi pleurez-vous ? L’enfant n’est pas morte, mais elle dort”. Après la mort de Jésus, tout paraissait un échec, et les onze disciples “s’affligeaient et pleuraient”. Jésus leur apparut et leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur coeur, parce qu’ils n’avaient pas cru. C’est pourquoi, nos pleurs ne doivent pas contredire la Parole de Dieu, mais au contraire s’appuyer sur cette Parole pour espérer encore.

La différence entre ceux qui vivent pour Dieu, et les autres

Les incrédules seront jetés dans les ténèbres du dehors, où il y aura beaucoup de pleurs, mais nous qui pleurons, nous serons consolés et dans la joie. Jésus a dit que nous pleurerons et que nous nous lamenterons, pendant que le monde se réjouira, mais il a promis que notre tristesse se changera en joie. Marie se tenait dehors près du tombeau de Jésus et pleurait. Elle pensait que Jésus avait été enlevé, mais Christ se présenta à elle vivant pour lui annoncer une Bonne Nouvelle. Oui Jésus-Christ est vivant, et il faut aller l’annoncer à tous !

Un principe de vie

Dieu nous donne un principe de vie : Désormais, que ceux qui pleurent vivent comme s’ils ne pleuraient pas. C’est pourquoi, que vos larmes sèchent, que votre âme soit apaisée, et que votre coeur garde courage, un courage complet en Dieu, car il agira, il le fera. Fidèle est son Nom.

 

avec enseignemoi

Categories: Actu,exhortation,texte

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova