La maîtrise de soi, une clé pour une vie réussie

22 Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses

Nous avons déjà tous dit : « C’était plus fort que moi, je n’ai pas pu m’en empêcher, j’ai perdu le contrôle…»

Parfois ces actes, ces paroles ou ces décisions prises sur le coup de l’émotion ou de la pression ont eu des conséquences graves. Certains diront qu’ils sont de nature colérique ou impulsive et que c’est ainsi qu’ils sont faits.

Si vous avez l’esprit de Dieu en vous, voici une bonne nouvelle : la maîtrise de soi est un fruit de l’esprit, ce qui signifie que chaque croyant peut développer cette qualité.

La maitrise de soi ne se développe pas en pratiquant la pensée positive ou même par ses propres forces. Elle se développera dès lors que nous acceptons que nos désirs soient crucifiés et que nous répondrons à l’appel de l’esprit qui nous conduira vers ce qu’il y a de meilleur pour nous : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, et la maîtrise de soi.

Voici quelques questions que nous pouvons nous poser pour juger de la nature éventuellement excessive ce que l’on s’apprête à faire :

  • Est-ce prioritaire ?
  • Est-ce utile ?
  • Est-ce bon pour moi ?
  • Est-ce agréable à Dieu ?

Les réponses honnêtes à ces questions nous aideront à évaluer nos choix de manière sage et tempérée. Je vous invite à vous poser ces quelques questions dans les situations quotidiennes de votre vie : les paroles, la nourriture, les habitudes et le péché.

LES PAROLES

Beaucoup de paroles sont dites car nous manquons de maîtrise en ce qui concerne l’usage de notre langue. Ne vous êtes-vous jamais dit : « Je n’aurais pas du dire ça ! »

Lorsque cela arrive, nous nous sommes laissés aller à des conversations impures et à des paroles vaines : critiques, incrédulité, grossièretés, mensonges. La chair veut parler de cette façon là, mais votre esprit vous conduira à vous taire face aux accusations, à louer Dieu dans l’adversité et à communiquer des paroles vrais et pures en tout temps.

16 L’insensé laisse voir à l’instant sa colère, Mais celui qui cache un outrage est un homme prudent.

LA NOURRITURE

12 Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit.

La nourriture est aussi un excellent domaine pour manifester la maitrise de soi. La nourriture semble avoir une bouche qui crie pour se faire avaler. Trop manger amène une sensation d’inconfort dans son corps avec des conséquences plus ou moins graves : surpoids, régimes, mal-être dans sa peau, désordres alimentaires, culpabilité et condamnation.

Nous ne sommes pas obligés de tout manger ce qui s’offre à nous, ni de manger ce qui n’est pas utile, voire nocif à notre santé et à notre bien-être physique.

Je vous encourage à regarder l’émission Parole de Femmes avec Audrey Mack sur le rapport équilibré que nous devrions avoir avec la nourriture.

LES HABITUDES ET CHOIX

La gestion du temps peut être un défi pour certains et notamment car nous laissons des choses secondaires devenir prioritaires, des choses optionnelles devenir indispensables. Un petit film, quelques textos, un peu de Facebook, de Twitter et d’Instagram…et la soirée est finie. Nos bonnes intentions de passer du temps à nous consacrer ont été englouties par un manque de maîtrise de soi-même face à toutes les distractions. Un peu de tout n’accomplit rien du tout !

Nous avons reçu la maitrise de nous-mêmes pour dire stop à toutes les sollicitations qui nous entourent, pour poser le téléphone et éteindre l’ordinateur.

Le manque de maitrise de soi dans ces habitudes quotidiennes nous coûtent plus qu’on ne peut souvent le réaliser, dans notre consécration, dans notre sommeil, dans notre temps de qualité avec notre entourage, dans notre productivité, et même dans notre sécurité lorsque nous textons au volant par exemple !

J’ai vu une publicité dernièrement avec un homme qui dit : « Je ne ne peux pas m’empêcher de texter au volant ! », et la publicité se terminait avec une petite fille renversée par une voiture qui disait : « Je ne peux pas m’empêcher de mourir ! »

LE PÉCHÉ

Beaucoup de personnes qui vivent dans un péché récurrent disent la même chose : « Je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi…» Ceci est vrai si nous nous laissons dominer et conduire par les désirs de la chair.

Mais voici la vérité : nous ne sommes plus esclaves du péché. Ce qui veut dire que nous ne sommes plus contraints de pécher, nous ne sommes plus condamnés à retomber inlassablement et fatalement dans ce qui nous liait avant. Si c’est votre cas, relisez Romains 6 et recevez la révélation de votre liberté, ajoutez-y la maitrise de soi et vous ne retomberez plus jamais dans ce péché qui vous a tenu captif jusqu’à ce jour !

1 Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? 2 Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? Lire la suite

La maitrise de soi est une protection sûre contre les déséquilibres et les extrêmes.

Photo de Annabelle Sourdril
Enseignante & Animatrice de Parole de Femmes

Categories: Actu,evenement,texte

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova