La joie de servir

0

Le Seigneur nous appelle à le servir avec joie. Servir Dieu c’est un privilège, ce n’est pas une contrainte ! Au contraire, c’est véritablement un appel glorieux que le Seigneur nous donne, de pouvoir l’honorer, lui qui est le créateur de toutes choses, qui est le Seigneur de toute la terre, celui par qui tout respire et à qui tout est dû. Il est Dieu!

Lorsque nous le servons, nous sommes appelés en sa présence pour l’honorer, pour faire ce qu’il nous demande et ce qu’il attend de nous, c’est donc un glorieux privilège. Une grande grâce est rattachée à ce service, puisque le Seigneur nous parle de la récompense de celui qui sert. Les serviteurs de l’Éternel seront récompensés fidèlement selon leurs œuvres nous dit le Seigneur et il ajoute que sa rétribution arrive, puisqu’il vient et qu’il rétribuera tous les justes.

12 Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.

Donc, lorsque nous nous attachons à servir le Seigneur de tout notre cœur, il y a une grande récompense qui s’y rattache.

Dieu dit dans sa parole que même lorsqu’une personne donne un verre d’eau à un de ses serviteurs, celui-ci recevra du Seigneur sa récompense. Donc nous comprenons ainsi que servir le Seigneur est une grande, grande bénédiction. C’est pourquoi nous devons le servir avec joie.

Est-ce que nous servons le Seigneur tous les jours avec joie ?

Quel que soit le domaine dans lequel nous servons : Dans une église, dans une équipe, à balayer dans l’église, ranger les chaises, faire la décoration, placer des fleurs ou ceux qui accomplissent le service, les choristes, ceux qui sont sur le terrain pour évangéliser, parler du Seigneur autour d’eux et même pour ceux qui sont dans le ministère; les pasteurs, les docteurs, les prophètes, les apôtres, les évangélistes et quiconque. Est-ce que nous servons avec le cœur qui convient ? Parce que le Seigneur veut véritablement que notre joie à le servir soit totale.

Dieu n’est pas impressionné par nos œuvres, mais il veut plutôt récolter le fruit au milieu de nous. Nous pouvons voir ceci dans la parole de Dieu :

22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?

L’iniquité se passe dans le cœur, c’est un positionnement inique, injuste, c’est une attitude. Dans l’évangile de Luc, nous voyons que le Seigneur compare différents serviteurs, ceux qui ont bon cœur et qui vont récolter de leur service et celui qui au contraire a enfoui son talent et qui a voulu, tout simplement, reprocher au Seigneur sa dureté et sa méchanceté.

11 Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de Dieu allait paraître. 12 Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite. Lire la suite

Dieu n’est pas méchant, ni dur, mais Dieu est bon et miséricordieux. Lorsque le positionnement de notre cœur est mauvais, c’est nous qui sommes dans l’iniquité.

Est-ce que nous servons avec joie ou en nous plaignant ? Est-ce que nous servons en murmurant et avec la contrainte dans le cœur, plutôt que de le faire d’un bon cœur ? Voilà les questions que nous devons nous poser ! Est-ce avec plaisir que nous travaillons à faire ce que Dieu attend de nous ? Le Seigneur veut véritablement que nous puissions servir avec une bonne volonté, car en servant Dieu, nous servons aussi les autres. Ils bénéficient donc de notre fruit et voient Dieu au travers de nous ainsi que la joie que nous avons à le servir.

À la joie de servir, est rattachée une grande harmonie intérieure et un grand sentiment d’accomplissement. Car lorsque vous servez le Seigneur, vous savez qu’il prend plaisir dans ce que vous faites, qu’il en fait partie et qu’il vous accompagne dans votre service quotidien. La parole de Dieu nous dit dans l’épître de Jacques qu’il y a une grande joie à obéir. Cette joie de l’obéissance doit nous caractériser, nous devons véritablement être des personnes qui aiment servir Dieu et le faire avec tout notre cœur. Cette joie que le Seigneur nous donne pour le servir est une joie qui ne peut pas varier. Il est vrai que le service peut être parfois contraignant et que nous pouvons rencontrer des situations difficiles dans tout ce que nous faisons pour honorer Dieu.

Parfois les relations, même à l’intérieur des églises, des groupes, peuvent être difficiles et compliquées, mais nous devons renouveler notre joie.

Cultivez votre joie de servir !

Nous devons réaliser que notre Seigneur qui reçoit de nous ce service, attend que notre cœur soit toujours renouvelé.

Alors regardez avec moi ce passage, par lequel le Seigneur veut nous exhorter aujourd’hui :

47 Pour n’avoir pas, au milieu de l’abondance de toutes choses, servi l’Eternel, ton Dieu, avec joie et de bon coeur, 48 tu serviras, au milieu de la faim, de la soif, de la nudité et de la disette de toutes choses, tes ennemis que l’Eternel enverra contre toi. Il mettra un joug de fer sur ton cou, jusqu’à ce qu’il t’ait détruit.

Nous voyons dans ce passage que de ne pas servir le Seigneur de bon cœur et avec joie, est un péché.

Nous ne sommes plus sous la loi, mais ce passage est pour nous une inspiration, il nous aide à mieux servir le Seigneur comme nous devons le faire. Nous qui sommes maintenant dans la nouvelle alliance en Jésus-Christ et qui recevons la grâce de Dieu, nous devons avec joie faire ce que le Seigneur nous demande, avec un bon cœur et une bonne volonté. Que nous servions le Seigneur par nos actes, nos paroles, nos gestes ou avec nos biens, tout doit être fait avec la joie dans le cœur. La joie de servir le Seigneur, la joie de savoir que ce que nous faisons sert notre Dieu, l’honore et fait avancer son royaume. La joie aussi de savoir que nous servons les autres et, qu’ainsi, ils bénéficient de ce que nous leur donnons.

Cette joie qui est rattachée au service, doit nous animer au quotidien sans jamais oublier qu’une récompense nous attend dans les cieux. C’est ce que la parole de Dieu nous dit et lorsque nous en sommes conscients, notre joie est parfaite.

 

avec enseignemoi

Categories: Actu,enseignement,texte

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova