Être humble vis-à-vis de soi

0

Parler d’humilité, c’est aussi devoir parler d’orgueil !

La Bible nous enseigne :

18 L’arrogance précède la ruine, Et l’orgueil précède la chute.
6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Ecriture dit : Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.

Il est donc primordial pour nous de collaborer avec Dieu et de ne pas l’obliger à nous résister par un coeur orgueilleux.

Les trois types d’orgueil / d’humilité

  • Vis-à-vis de Dieu
  • Vis-à-vis de soi
  • Vis-à-vis du prochain

Aujourd’hui, il sera question du second.

Définition

L’orgueil est un sentiment qui conduit la personne à se sentir supérieure ou indépendante des autres.

Celui qui est orgueilleux face à lui-même aurait souhaité être un modèle de vie, d’attitude ou d’apparence alors qu’il ne se reconnaît pas comme tel.

N’ayant pas les attributs qu’elle souhaiterait avoir, n’étant pas dans la dimension qu’elle aurait souhaité atteindre, cette personne a tendance à se mépriser, à se minimiser. Ce type d’orgueil est plus fréquent qu’on ne le pense et engendre bien des complexes. On en parle comme étant des complexes d’infériorité ou rejet de sa propre personne.

Conséquences

Lorsque la personne est ainsi orgueilleuse, cela bloque sa capacité à aimer l’autre comme elle le devrait.
En effet, Jésus a dit :

39 Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Si tu ne sais pas t’aimer, si tu ne vois pas la personne merveilleuse que tu es, si tu ne sais pas t’apprécier à ta juste valeur, comment donc pourrais-tu aimer ton prochain ?

Lorsqu’une personne est habitée par ce type d’orgueil, il lui est donc difficile d’aimer les autres.

Comment reconnaître ce type d’orgeuil ? Quelques tableaux

Lorsque tu t’exprimes d’une façon qui te semble inacceptable, as-tu de la peine à te pardonner ?

Lorsque tu as fait quelque chose qui, avec le recul, te semble inapproprié, combien de temps te faut-il pour te pardonner ?

Je vois bien des personnes qui luttent avec cela, n’acceptant pas d’être faillible, d’être qui elles sont, là où elles en sont ! Vous êtes un être humain ! Vous avez le droit de vous tromper !

Te sens-tu indigne d’être aimé pour ce que tu es ? Peines-tu à accepter l’amour des autres à ton égard ? Si oui, cela est un signe de rejet de ta personne et donc un symptôme d’orgueil vis-à-vis de toi-même !
Est-ce qu’il t’arrive de te déprécier en espérant que les autres vont te remonter ? Est-ce qu’il t’arrive de te dévaluer aux yeux des autres avec le désir secret qu’ils réfutent tes propos et t’encouragent à croire le contraire ? Si tel est le cas, cela démontre que tu as un idéal et que tu rejettes la personne que tu es, comme si tu étais inférieur à l’image que tu as de ton idéal.

Te sens-tu rapidement accusé ? Est-ce que tu te défends tout aussi rapidement, sans avoir pris le temps de vérifier l’intention de l’autre ? Tu es avec un groupe de personnes et le moindre regard te donne le sentiment d’un jugement ? Est-ce que, dès que des gens chuchotent, tu as l’impression d’être le sujet de ces propos et qu’on te critique ? Si oui, cela démontre que tu imagines que les choses que tu déprécies chez toi sont remarquées de tous, qu’ils en parlent et veulent les faire ressortir.

Est-ce que tu te penses inférieur, moins compétent que les autres ?
Si tu te reconnais dans ces descriptions, cela démontre que tu as un problème d’orgueil vis-à-vis de toi-même.
Si tu es orgueilleux vis-à-vis de toi-même, tu te penses constamment moins compétent, moins bon que les autres. Cela démontre que tu es trop dur, trop difficile avec toi-même.
As-tu l’impression de devoir faire beaucoup pour être apprécié ? Si tel est le cas, cela démontre que tu es orgueilleux vis-à-vis de toi-même.

À l’inverse, si tu penses que tu es grand et le meilleur en tout, tu es tout autant orgueilleux (vis-à-vis de ton prochain) et ta vie chrétienne sera bien difficile !

Qu’est-ce que l’humilité vis-à-vis de soi ?

39 Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Malgré nos défis, nous devons bénir Dieu pour qui nous sommes. Quels que soient nos manquements et nos faiblesses, alors que nous travaillons à nous parfaire en Jésus, nous devons apprendre à nous apprécier, tels que nous sommes !

14 Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien.

L’orgueil vis-à-vis de soi est un problème qui remonte souvent à l’enfance. En effet, l’identité se forge au cours de la croissance et si, jusqu’à l’adolescence, un enfant est souvent déprécié par ses proches (famille, fratrie, amis, professeurs, etc.), quels qu’en soient les motifs (physiques, intellectuels, en lien avec des compétences, etc.), il lui sera très difficile de bâtir son identité et il risque de porter un regard excessivement exigeant sur lui-même, de se rejeter et de se mépriser.

Au nom de Jésus-Christ, sois guéri ! Dieu t’aime et s’est donné pour toi, tel que tu es ! Il t’a aimé alors que tu étais perdu, dans tes faiblesses et dans tes péchés. C’est par le sang de Jésus qu’il t’a purifié. Dieu dit que tu es une créature merveilleuse !

Le dessin de l’enfant

As-tu déjà reçu le dessin d’un enfant ? En toute franchise, il est souvent très laid ! Pourtant, parce que cela vient de son jeune âge, tu dis à l’enfant : « Wahoo ! Que c’est beau ! »

Mais pourquoi donc ce dessin est-il beau ? Est-il parfait ? Non ! Il s’agit simplement d’une expression particulière qu’un enfant peut offrir à son père ou à sa mère et il réjouit ton coeur car cela vient de lui !

De la même manière, Dieu apprécie ce que tu es, même si tu te montres parfois maladroit. Il t’aime tel que tu es. Sois humble vis-à-vis de toi-même et bénis Dieu pour qui tu es !

avec enseignemoi.com

Categories: Actu,enseignement,texte

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova