Déclarée morte, une musulmane revient à la vie et témoigne à ses co-religionaires

0

Cette histoire nous est rapportée par le journaliste chrétien Steve Rees, pour le site assistnews.net.

Depuis deux jours, le corps de Sabina se trouvait à la morgue. Déclarée cliniquement morte par les médecins, sa famille se préparait à l’inhumer. Mais, entourée de cadavres et recouverte d’un drap de lin, Sabina expérimenta une vision. Alors qu’elle était étendue, elle se vit coincée dans un puits profond. Un arbre se mit à pousser au sommet du puits. De son tronc, une branche se déplaça jusqu’à elle, alors qu’elle était allongée sur la civière. La branche se changea en chair et Sabina entendit :

« Si tu prends ma main, je te ramènerai à la vie. »

Lorsqu’elle saisit la branche avec sa main, Sabina se réveilla, allongée sur la civière métallique et recouverte d’un drap dans la morgue.

Témoin de cet évènement, les médecins prirent la fuite avant de revenir dans la pièce :

« Je suis vivante. Ne vous inquiétez pas. »

Le personnel médical déconcerté refuse depuis de communiquer sur l’histoire de Sabrina, les 2 jours de coma et les 2 jours passés à la morgue.

Transportée dans un hôpital universitaire de Moscou et finalement rapatriée chez elle en Asie Centrale, Sabina a retrouvé sa famille. Dès le premier dimanche, elle a surpris toute le monde en se rendant à l’église.

« Il y a un endroit où je dois aller. »

Une famille entière gagnée à Jésus

Une église pentecôtiste au sein d’une région majoritairement musulmane était la destination de Sabina. Ce jour là, Sabina reconnut Jésus comme son sauveur et laissa derrière elle la foi musulmane. Depuis ce jour, les 6 filles et le fils de Sabina sont devenus chrétiens. Tous ont fait des études bibliques et certains sont dans le ministère à temps plein.

Jamal, le gendre de Sabina, raconte avoir reçu une vision en 2000 pour « prêcher l’Evangile sur les marches d’une mosquée ».

Une oeuvre d’évangélisation auprès des musulmans

Quand la fille de Sabina, Aisha a rencontré Jamal en 2006, leurs deux histoires ont convergé et ils se sont unis par le mariage avec le vibrant désir d’être témoin de l’Evangile, auprès de la communauté musulmane. Pour Jamal et Aisha, l’histoire de Sabina est « une magnifique porte ouverte pour témoigner de Jésus auprès des musulmans ». L’été 2016, Jamel et Aisha ont implanté 7 églises. Ils sont également très engagés avec 2 soeurs d’Aisha dans l’accompagnement des réfugiés syriens. Un million de réfugiés ont afflué dans leur pays.

« L’an dernier, nous avons parrainé un camp de réfugiés tout entier avant l’hiver, en raison de la présence de nombreux bébés et jeunes enfants qui mouraient de froid. Nous avons collecté assez d’argent pour assurer l’isolation thermique de leurs tentes. »

Les membres de cette famille ont accepté de partager leur témoignage à condition que les noms soient changés et que leur localité exacte en Asie Centrale ne soit pas mentionnée, afin de préserver l’exercice de leur ministère dans une région opposée à la foi chrétienne.

 

 

avec infochretien

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova