comment choisir sa femme ?

« J’avais 21 ans quand j’ai rencontré Sheri. Je l’ai épousée à 23 ans. Le fait qu’elle soit celle que je recherchais m’a paru si évident qu’il ne m’a pas fallu attendre d’arriver à l’âge de 30 ans pour me décider. Lors de notre premier rendez-vous, nous avons discuté pendant des heures, et quand il a fallu nous quitter, j’ai tout de suite su qu’elle serait ma femme. Je ne pouvais pas lui offrir une cérémonie de mariage digne de ce nom, alors Sheri m’a épousée à la mairie. Je suis sûre qu’elle aurait voulu qu’il en soit autrement, mais elle n’en a pas fait toute une histoire. La bague que je lui ai passé au doigt ne coûtait que 69 dollars, mais nous nous sommes mariés par amour, pas pour le plaisir de pouvoir frimer avec des alliances et un somptueux mariage. Voici les qualités que j’ai su déceler chez ma femme, et que beaucoup de mes clients ont également affirmé avoir perçu comme ce qui faisait un homme choisir de poser le genou à terre.



1- Elle est complète.
Ma femme ne recherchait pas quelqu’un qui la complète. Elle recherchait en moi quelqu’un qui ajoute à ce qu’elle était déjà. Elle avait déjà souffert par le passé, mais elle ne m’en a pas fait souffrir. Elle a partagé son cheminement avec moi, a travaillé à sa guérison et m’a permis de l’aider dans ce sens quand je le pouvais. Elle n’a pas laissé son passé influer son présent au point de la rendre amère.

2-Elle est confiante.
Quand je l’ai rencontré, elle n’était pas parfaite, mais elle ne laissait pas ce fait lui créer des complexes et être constamment sur ses gardes avec moi.

3-Elle ne cherche pas le conflit.
Notre première conversation a duré six heures, et pas une seule fois est-elle entrée en confrontation avec moi sur mes opinions. Elle a respecté mes convictions, et n’a pas transformé la discussion en dispute lorsque nos points de vue divergeaient.

4- Elle est naturelle.
Quand j’ai rencontré ma femme, elle ne portait aucun artifice. Aucun tissage, aucun faux-cils, de gaine ou même de maquillage. Elle avait juste ce qu’il fallait pour mettre en valeur la beauté que Dieu lui avait donné.

5- Elle est déterminée.
Elle savait déjà qui elle était, où elle voulait aller, et comment elle atteindrait ses objectifs dans la vie. Elle ne perdait pas son temps à attendre qu’un homme la sauve. Elle ne poursuivait ni un fantasme, ni l’approbation des hommes.

6- Elle ne se donne pas facilement.
Elle se respectait et connaissait la valeur de son corps. Nous n’avons pas eu de relation sexuelle au premier rendez-vous, dès la première semaine de notre relation ou même le premier mois, comme ça avait été le cas pour les autres femmes que j’avais fréquenté auparavant. Elle avait décidé de ne rien faire que tant qu’elle n’était pas sûre que cette relation était véritable [tant que nous n’étions pas mariés]. Ce n’est que plus tard qu’elle s’est offerte à moi.

7- Elle est en phase avec Dieu.
Elle connaissait Dieu et entretenait une relation personnelle avec Lui. Elle savait ce en quoi elle croyait et était ferme et intransigeante dans sa foi.

Des propos qui viennent confirmer notre devise: « La grâce est trompeuse et la beauté est illusoire; c’est de la femme qui craint l’Éternel qu’on chantera les louanges. » -Proverbes 31:30.

Jessy Diandra tiré femmesprit.

Leave A Reply

copy right Cristlerocher.net Design By Team-Innova